DIGITAL CONSUMER VS POISSON ROUGE

Categories: Public relations, Voxia agency

D’après une étude récente de Microsoft, le temps de concentration d’une personne sur un smartphone est de huit secondes. En comparaison, la capacité d’attention d’un poisson rouge peut aller jusqu’à neuf secondes. Ce temps s’est beaucoup réduit avec les nouvelles technologies utilisées pour s’informer. Lors de la diffusion d’une nouvelle, pour qu’elle atteigne sa cible, sa structure doit être totalement adaptée au support de communication spécifique et son texte immédiatement impactant.

L’environnement médiatique est mouvant et les modes de consommation de l’information le sont aussi. Pour s’informer, les individus utilisent les plateformes média, les blogs spécialisés, ou ils suivent des influenceurs reconnus dans leur expertise professionnelle sur les réseaux sociaux. Et certains lisent encore la presse écrite. Les médias «traditionnels» se sont d’ailleurs adaptés à la diffusion multiple pour atteindre une audience fragmentée.

Les entreprises sont parmi les grandes gagnantes de cette évolution car elle leur permet de bénéficier d’une couverture médiatique plus large et de communiquer plus directement avec leur audience en développant des outils spécifiques. La Suisse, compte plus de 4,2 millions d’utilisateurs actifs sur Facebook, soit l’équivalent de la moitié de la population. Chez nos voisins européens, les entreprises sont toujours plus nombreuses à créer ou à engager des équipes digitales. Selon la plateforme de Social intelligence Talkwalker, elles sont désormais plus de 52% à posséder une équipe dédiée à la gestion des réseaux sociaux en France, par exemple.

La frontière entre l’expérience digitale et la vie réelle est poreuse. De nombreuses marques et personnalités se sont déjà prêtées au jeu sur leurs réseaux et ont créé l’événement. Un post spontané invitant l’audience à rejoindre un lieu où le cocktail est offert, une star qui invite ses fans à la rejoindre au café, créé en quelques minutes un point de rassemblement, inondant les réseaux sociaux d’images et de vidéos.

Se retrouver dans ce paysage médiatique tentaculaire peut sembler très complexe et effrayant pour une entreprise. C’est pourquoi, au sein des agences, des experts travaillent quotidiennement pour cibler les canaux pertinents pour chaque information et diffuser le bon contenu au bon moment vers les publics cibles spécifiques. Chaque entreprise doit pouvoir transmettre une information de qualité et impactante, par la mise en place d’une présence médiatique. Celle-ci s’inscrit dans une stratégie de communication d’influence dont la formule exhaustive est: relations publiques + digital + évènementiel.

About the author