Ghostwriting

Catégories : Agence Voxia Étiquettes :

UN BON QUESTIONNAIRE EQUIVAUT A LA MOITIÉ DU TRAVAIL

Un contenu qualitatif par des rédacteurs professionnels est toujours requis. Là où les ressources en temps et en compétences manquent du côté de l’entreprise, les Ghostwriter se mettent au travail. Grâce à un catalogue de questions sur mesure, les connaissances dans un domaine spécifique sont mises en lumière et transcrites en articles représentatifs.

Les Ghostwriters aident les experts à mettre par écrit leur savoir-faire. Ils restent toujours anonymes.

Le texte pour la NZZ d’un de nos clients a atteint une qualité qui nous permet de le lui envoyer pour approbation : Nous accompagnons ce texte d’un courriel avec une demande de relecture critique et de correction. Maintenant, les choses deviennent passionnantes : à quoi ressemblera le manuscrit lorsqu’il nous le renverra dans le délai de trois jours demandé ? Le mode de changement est activé et il peut changer le texte et agir à sa guise. Est-ce que tout sera rouge parce qu’il y a beaucoup de modifications ou est-ce que ses notes de rédaction se limiteront à quelques détails ? Avec son courriel de réponse, le moment de vérité approche. En ouvrant la pièce jointe, le pouls du Ghostwriter augmente, même avec trente ans d’expérience professionnelle. Et puis le soulagement : les ajustements sont légers et « peu invasifs ». De toute évidence, notre conception était convaincante en termes de contenu.

STRUCTURER, C’EST SIMPLIFIER

Qu’il s’agisse de contributions pour un support d’édition publique ou pour un média interne à l’entreprise – imprimé ou en ligne – la qualité est essentielle. Bien que nos articles doivent également offrir aux lecteurs une inspiration, les objectifs de rédaction liés à l’information et la transmission de messages sont considérablement plus importants que la valeur d’un texte agréable à lire. C’est pourquoi les sujets à traiter sont généralement complexes. Par ailleurs, il y a un nombre limité de caractères par contribution, auquel nous devons nous conformer. Nous ne pouvons donc pas commencer par une longue introduction / remonter au déluge, mais nous allons à l’essentiel le plus rapidement possible. Focalisation et compactage sont les mots magiques, que nous atteignons grâce à une liste de questions sophistiquées que nous envoyons à l’avance au partenaire avec l’indication qu’il doit se préparer avec des mots-clés. Rien de plus, car sinon la créativité pendant l’échange mutuel en souffrirait.

INTERVIEWEUR RESPECTÉ…

En fonction des connaissances préalables et de la difficulté du sujet, les recherches préliminaires et la préparation d’un questionnaire de qualité peuvent prendre beaucoup de temps. Nous réfléchissons, entre autres choses, comment commencer la conversation avec une question originale, presque comme pour une partie d’échecs. Nous élaborons ensuite des sous-sujets significatifs, pour lesquels nous préparons généralement deux à quatre questions spécifiques. Bien entendu, nous veillons à ce qu’il s’agisse principalement de questions ouvertes, qui encouragent consciemment l’autre personne à réfléchir avant même la conversation. C’est un moment agréable lorsque le client, en vous saluant, vous dit : « Au fait, ce sont des questions vraiment intéressantes que vous me posez ». Cela permet non seulement de briser la glace, mais aussi de montrer que la personne interrogée respecte le l’auteur ; l’échange reposera ainsi sur la confiance et le respect.

… CELUI QUI MÈNE L’ENTRETIEN

C’est un facteur clé de succès. C’est à nous, professionnels de la communication, qu’il appartient de convaincre les lecteurs en leur proposant une histoire prenante. Le PDG comme l’ingénieur produit, comptent sur nous pour combler élégamment le fossé entre leur monde d’experts qu’ils représentent et le monde des lecteurs ciblés. D’un point de vue linguistique, il est donc révélateur que le rédacteur mène l’interview. Tout ce que dit la personne interrogée est constamment vérifié pour s’assurer que ce soit compréhensible et utilisable dans le scénario. Si certains contenus sont encore trop abstraits ou formulés de manière trop vague, une nouvelle précision peut être demandée avec, par exemple, une question additionnelle telle que : « Pensez-vous que nos lecteurs soient capables de comprendre cela ? Ainsi, le duo formé par l’auteur et l’expert arrivent ensemble et de manière fiable à dénicher ces pépites d’or, que le gribouilleur façonne ensuite dans son atelier en un magnifique bijou de texte.

À propos de l’auteur

Thomas Ammann
Thomas Ammann Senior PR Consultant à Zurich